L'histoire du chocolat

Le chocolat est originaire de l'Amérique du Sud et de l'Amérique Centrale, là où vivaient jadis les Mayas et les Aztèques qui furent les premiers à boire du chocolat. Jadis le chocolat était si précieux qu'il servait également de monnaie d'échange. Pour la boisson chocolatée, les fèves étaient mises à cuire dans de l'eau avec du poivre et de la vanille. Cette boisson amère aux plantes, avec pour base des fèves de cacao, était sensée apporter la sagesse et le savoir. La boisson fut nommée Xocoatl.

Au début du 16ème siècle, l'explorateur espagnol Hernán Cortés importa du chocolat en Europe. Ce goût amer inconnu des fèves ne suscitait pas nécessairement l'enthousiasme jusqu'à ce qu'on lui ajoute du sucre. La Cour espagnole eut le privilège d'être la première à goûter du chocolat. Quelque temps plus tard, en 1615, la boisson chocolatée fut introduite à la Cour française. À partir du milieu du 17ème siècle, le cacao et l'industrie du chocolat se sont rapidement répandus en Europe. Toutefois, en sa qualité de produit de luxe, il fut réservé à une classe sociale plus élevée.

Au 18ème siècle, une nouvelle méthode fut appliquée qui permit d'extraire la matière grasse superflue à l'aide d'une presse à cacao. Il résultait du pressage une pâte de cacao sèche que l'on broyait ensuite en fine poudre. À partir de là, l'on pouvait préparer très simplement une boisson chocolatée.

C'est seulement autour des années 1900, après que le prix du cacao eut considérablement diminué que le chocolat devint une boisson populaire. Jadis, au 19ème siècle, le chocolat existait déjà sous forme solide.

Des premières fabriques de chocolat au « bâton » de chocolat

1728 : la famille Fry fonde la première fabrique de chocolat au Royaume-Uni avec machine hydraulique

1737 : le monopole espagnol du cacao s'amenuise. Italie, Pays-Bas et Portugal aménagent des plantations au Vénézuela.

1765 : introduction du chocolat au Etats-Unis par un haut fonctionnaire anglais et construction d'une première fabrique de chocolat dans le Massachusetts.

1780 : à Bayonne, en France, fabrication mécanique du chocolat1828 : Coenraad Van Houten (Hollandais) révolutionne la production du chocolat avec sa presse à cacao. Elle sépare le cacao solide du beurre de cacao. On peut dire que Van Houten invente le chocolat en poudre.

1832 : l'Autrichien Franz Sacher invente sa tarte au chocolat (elle porte toujours son nom)

1846 : Fry et fils lance la première tablette de chocolat à croquer. Avant cette date, on faisait fondre des blocs de chocolat avec de l'eau et du lait pour en faire une boisson chocolatée mousseuse.

1875 : premier chocolat au lait inventé par le Suisse Daniel Peter. Il ajoute du lait en poudre au chocolat.

1890 : de nombreux pays européens exigent une protection légale pour le chocolat qui fait l'objet de nombreuses fraudes.

1900 : le prix du cacao et du sucre diminue et le chocolat est ainsi à la portée d'un nombre croissant de consommateurs.

1910 : la production du cacao glisse de l'Amérique centrale et latine vers l'Afrique et l'Asie.La production du chocolat s'industrialise partout en Europe et aux Etats-Unis. La Belgique est à la pointe du progrès avec une technologie innovante et de nouvelles techniques de marketing.Les grands chocolatiers débutent : Neuhaus, Godiva, Lindt, Suchard, Fauchon...

1912 : Jean Neuhaus invente la praline belge, le premier chocolat fourré

1915 : brevet du « ballotin » de pralines par le même Jean Neuhaus

1936 : Jacques lance le « bâton ».